La Relaxation Non Verbale - Méthode Desmarty

A la croisée de la relaxation coréenne, de la méditation Zen et de la sophrologie, la Relaxation Non Verbale propose une nouvelle expérience de détente et de lâcher-prise.

La séance se déroule en silence, rythmée par les mouvements de vibrations et d'étirements exercés par le praticien, elle favorise une intense détente neuro-musculaire, une harmonisation des ressentis, un état de profonde relaxation.

Outre les bénéfices immédiats, les effets sont positifs dans la durée sur la qualité du sommeil, le niveau de stress, le mieux-être au quotidien.

 

Témoignage

"Je dois avouer que je me suis rendue à ma première séance avec un certain scepticisme. Je ne suis pas une habituée des méthodes de relaxations orientales et je doutais un peu de ses vertus relaxantes.

Autant dire que mes préjugés n'ont pas fait long feu. Dès le début de la séance, j'ai été plongé dans l'ambiance feutrée et zen de ce cabinet. Le rituel que le praticien met en oeuvre instaure un climat de détente mais surtout de confort, ou plutôt de réconfort.

Dans ma bulle, je l'ai laissé entamer le rituel de "massage". En un mouvement souple, il effectue les vibrations des pieds à la tête, jusqu'au relâchement total.

Ce qui m'a réellement surpris est la douceur de l'exercice. Les gestes sont millimétrés, les mouvements à peine appuyés. Au final, j'ai ressenti, en fin de séance, un sentiment d'apaisement total, et une réelle envie de dormir. Bref, je suis sortie détendue, déstressée, consciente de mon corps et de ce qui pouvait lui faire du bien..."

Véronique, 28 ans

La presse en parle

Une véritable chorégraphie

 

À l’instar de la cérémonie du thé où le geste codifié se fait support de la médiation, les vibrations japonaises (RNV) obéissent à une gestuelle orchestrée au millimètre près. Au fil des 45 minutes de la séance, le praticien enchaîne 25 gestes dans un ordre précis, des pieds à la tête. Le schéma corporel est ainsi entièrement reconstitué au cours de la séance.
Le geste net, le corps droit, les mains souples, le regard concentré, le praticien évolue autour du vibré, très respectueux de son corps qu’il manie au gré des ondes vibratoires, légères secousses, étirements doux, rotations – jamais sans forcer. Tour à tour, les membres sont délicatement soulevés dans différentes mobilisations passives, combinées à des étirements et vibrations pour éliminer les tensions.
La séance se clôt sur un instant de récupération et d’intégration. Dans la pièce, le silence a régné du début à la fin. Nul besoin de musique japonisante ; l’esprit du zen est là, dans l’exactitude et la beauté des gestes. « Le silence est un des axes essentiels de cette pratique », conclut Stéphane Giraudeau.

Julie Martory
Novembre 2008

Psychologies.com

© 2016 par Stéphane Giraudeau

Stéphane Giraudeau

Tél : 01 42 65 30 06

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Google+ Social Icon